lecerclelittraire.jpg

Janvier 1946. Tandis que Londres se relève douloureusement de la guerre, Juliet, jeune écrivain, cherche un sujet pour son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre un monde insoupçonné, délicieusement excentrique; celui d’un club de lecture au nom étrange inventé pour tromper l’occupant allemand: le « Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ». De lettre en lettre, Juliet découvre l’histoire d’une petite communauté débordante de charme, d’humour, d’humanité. Et puis vient le jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey… 

Je viens de le terminer et je vous le conseille! Lorsque j’ai un coup de coeur pour une belle histoire, j’ai envie d’en parler et de partager mon enthousiasme! J’ai toujours une lecture en cours (comme le point de croix, sauf que là, y’a toujours plusieurs en-cours!!!emoticone) et des bons romans, j’en rencontre pas mal. Mais le véritable coup de coeur, c’est pas si fréquent. Mais là, je l’ai eu. Au début, je me suis dit « encore un livre sur la guerre » (même s’il ne faut pas oublier, j’en ai tellement lu…), mais là, on ne ressent presque pas de tristesse, même si des faits terribles et marquants sont relatés. Ce livre est rempli d’anecdotes amusantes au point qu’on ne s’ennuie jamais et qu’on s’attache aux personnages au point de n’avoir aucune envie de les quitter… ils me manquent déjà! À lire absolument!